FÊTES EN GASPÉSIE

Suite aux recommandations du Bureau d’aménagement de l’est du Québec (BAEQ), plusieurs villages de Gaspésie ont été forcés de disparaître. Certains, comme St-Jean-de-Cherbourg, ont résisté et tiennent toujours debout, grâce au mouvement Opération Dignité.

ON FÊTE ET ON RESTE À ST-JEAN-DE-CHERBOURG

ON SE SOUVIENT À ST-PAULIN-DALIBAIRE ET À ST-OCTAVE-DE-L’AVENIR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.