RENCONTRES AVEC DES ATIKAMEKW

Une histoire, un film

La projection de photographies anciennes avait réveillé bien des souvenirs chez les aîné.e.s et suscité beaucoup de questions chez les jeunes au sujet de leur histoire. Noël Dubé, qui nous avait invités, nous a présentés à son ami Siméon Chachai. Tous deux nous ont servi de guides culturels, entre ancien mode de vie traditionnel en forêt et nouvelles occupations dans un village.

Pas très longtemps après mon retour à Montréal, un concours de scénarisation documentaire, auquel j’ai participé et gagné suite à ma proposition de synopsis, m’a donné l’occasion d’écrire un scénario de film documentaire qui me permettait de poursuivre cette relation de mise en valeur de l’histoire des Atikamekw d’Opitciwan que je trouvais absolument fabuleuse. Ce prix m’a permis de retourner au village d’Opitciwan, de rencontrer de nouvelles personnes et de visiter de nouveaux lieux en prévision d’un éventuel tournage. Si mon prix m’avait permis d’approfondir ma recherche et d’écrire mon scénario, mon projet n’avait pas été retenu pour aller en production. Il a fallu la détermination de Sylvain L’Espérance de la maison de production Les Films du Tricycle pour arriver à monter le financement. Avant d’aller tourner, j’avais envoyé mon scénario au chef du village, M. Simon Awashish, et j’avais demandé à Thérèse Niquay, toujours en poste au Conseil de la nation Atikamekw, si elle pouvait m’inviter à une de ses rencontres avec les aîné.e.s afin de leur expliquer mon projet de film. C’est elle qui m’a servi d’interprète, parce que, si la relation avec les jeunes était facilitée du fait qu’ils parlent tous français, il n’en était pas de même avec les aîné.e.s qui continuaient de parler presqu’exclusivement l’atikamekw.

Le film intitulé Opitciwan fut terminé en 1997. Pour permettre le montage des dialogues, les conversations en atikamekw avaient été traduites mot à mot, ce qui fut toute une expérience pour les traductrices Atikamekw. Les langues du film sont donc l’atikamekw et le français. Sitôt terminé, le film fut présenté sur les ondes de Télé-Québec et tous les gens d’Opitciwan ont pu le voir sur leur téléviseur. Le lendemain, une discussion ouverte sur leur histoire s’amorçait sur les ondes de la radio communautaire.

8 réflexions sur “RENCONTRES AVEC DES ATIKAMEKW

  1. Éloquentes et magnifiques photos Louise. En tandem avec ton grand-père c’est d’autant plus touchant. Merci de partager ce trésor.

    J'aime

  2. Un document extraordinaire. Unique. Touchant, émouvant. À regarder plus d’une fois et à partager à la grandeur de notre province.

    J'aime

  3. Quelle belle et touchante rétrospective! Grand-père serait fier de toi pour ton talent et ton engagement. Bravo pour l’ensemble de ton oeuvre.

    J'aime

  4. Quel beau voyage! Quelle beau cadeau tu nous fait, suivre ton chemin de création. Quelle belle oeuvre, quelle continuité et quelle passion. Bravo mon amie.

    J'aime

  5. Chère Louise, Merci de m’avoir signalé l’existence de ton site où je viens de « circuler » avec l’avidité de celle qui veut voir d’un coup tous ces trésors de mémoire, et où je reviendrai souvent, j’en suis certaine. Magnifiquement conçu, il rend justice à la qualité et à l’importance de tes oeuvres. Et il donne accès de manière authentique à ce qui a inspiré ton regard unique de photographe.J’en suis d’autant émue que plusieurs de tes images me ramènent à mes propres souvenirs et à certains moments de joyeuse création que nous avons partagés, dont ceux qui ont permis de rendre hommage aux photos de ton grand-père Alphida et à sa rencontre avec les Atikamekw de Haute-Mauricie… Sans oublier la manifestation du 8 mars 1981 !

    J'aime

  6. Très beau site madame de Grosbois! Ces photos sont remplies de passion et sauront en inspirer plusieurs 🤩 Bravo, votre œuvre est impressionnante! ❤️

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.